Actualités

Journées Européennes du Patrimoine 2018. Venez découvrir la Préfecture de la Dordogne le samedi 15 septembre.

 
 
Journées Européennes du Patrimoine 2018

La préfecture de la Dordogne ouvrira ses portes aux visiteurs le samedi 15 septembre 2018, de 10h à 17h à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.


« Art du partage »

Le thème de cette 35e édition des Journées européennes du patrimoine est « Année européenne du patrimoine culturel 2018, l’art du partage ».

Cette année permettra de promouvoir le patrimoine comme élément central de la diversité culturelle et du dialogue interculturel, de valoriser les meilleures pratiques pour assurer la conservation et la sauvegarde du patrimoine ainsi que de développer sa connaissance auprès d’un public large et diversifié.

La Préfecture de la Dordogne

préfecture

Le Second Empire (1852-1870) est une époque dynamique pour l’industrie et l’économie. Le réseau ferroviaire se développe. De 1857 à 1863, les lignes Périgueux-Coutras, Périgueux-Brive et Périgueux-Limoges sont ouvertes. La construction des ateliers de la compagnie du Paris-Orléans dans la plaine du Toulon entraîne des modifications du paysage urbain et provoque une explosion démographique.

La ville de Périgueux est en pleine expansion avec l’implantation de la gare : de nouveaux quartiers naissent ; la rue Saint-Front, la rue des Chaines, les boulevards sont percés. L’élargissement d’anciennes rues médiévales entraîne l’alignement des façades. La construction du canal, du nouveau port du Bassin bénéficie du soutien de Pierre Magne, natif de Périgueux, ministre des transports et des finances de Napoléon III.

Après plusieurs propositions de l’architecte Auguste Bouillon, l’emplacement à l’extrémité des allées de Tourny et le projet de construction sont retenus. Le nouveau bâtiment prévoit une habitation particulière pour le Préfet et sa famille, des appartements de réception, des bureaux pour les administratifs, et des dépendances.

Le Préfet Ladreit de la Charrière nommé en 1856 oblige les propriétaires des terrains à les lui vendre. Le premier coup de pioche est donné en 1859 sur l’ancien terrain de l’Hôtel de Moneys, siège de fêtes splendides de la haute société périgourdine.

Un cahier des charges précis impose l’utilisation de matériaux de construction provenant en grande partie du Périgord. L’architecte responsable de la décoration et de l’ameublement choisit principalement des professionnels parisiens au grand désespoir des Périgourdins.

Le Préfet prend possession de ses appartements le 27 janvier 1864 et peut admirer les portraits des grands périgourdins Fénelon, Montaigne, Bugeaud, Pierre Magne; les portraits de l’empereur Napoléon III et de l’impératrice Eugénie, et le buste de Napoléon Ier. Ce nouvel Hôtel de Préfecture accueille dans ses murs une longue série de bals et de réceptions.

De 1864 à aujourd’hui, l’édifice a subi des réparations suite à des incendies successifs, et des aménagements supplémentaires pour moderniser les locaux afin de répondre aux exigences de l’évolution administrative.

 

image1
image2

image3

Visites commentées

Les visites guidées gratuites d’une durée de 45 minutes, permettent de découvrir le grand escalier, le salon doré, la salle à manger, le bureau de Madame la Préfète et les grands salons (salon la Boétie et grand salon Claude Erignac)

Heures des visites

- Matin

10h et 11h.

Entrée des visiteurs : 10 minutes avant la visite, par la rue Paul-Louis Courrier, se munir obligatoirement d’une pièce d’identité.

- Après-midi

14h, 15h et 16h.

Cette année, les visites de l’après-midi débutent par une première étape devant le monument aux morts de la ville de Périgueux, à l’occasion du centenaire de la guerre 14/18. Madame Martine Balout, responsable du patrimoine à la Ville de Périgueux proposera une présentation de ce monument méconnu et emmènera ensuite les visiteurs vers la préfecture pour la suite de la visite.

Rendez-vous des visiteurs : 5 minutes avant la visite devant le monument aux morts, place du souvenir puis entrée pour la préfecture par la rue Paul-Louis Courrier, se munir obligatoirement d’une pièce d’identité.

Inscriptions

Les visites guidées sont gratuites, mais se font uniquement sur inscription (nombre de places limitées) au 05 53 02 24 38 ou par mail pref-communication@dordogne.gouv.fr. Une pièce d’identité est obligatoire.

Les jardins de la préfecture sont en visite libre de 10h à 12h et de 14h à 17h.

Rencontre avec la graveuse de La Poste Elsa Catelin, co-créatrice du timbre « Marianne l’engagée » samedi 15 septembre 2018 de 14h à 17h

A l’occasion de sa venue dans notre département en juillet dernier, le Président de la République a dévoilé le nouveau timbre postal « Marianne l’engagée ». Ce timbre a été réalisé à partir d’une œuvre de street-art signée Yseult Digan. La « transformation » de cette œuvre en timbre a été possible grâce au travail de la graveuse de la Poste de Boulazac, Elsa Catelin. Cette dernière a utilisé le dessin fourni directement par l'artiste, à la fin de l'année 2017, pour le reproduire à l'identique.

Près de 15 millions de timbres sont imprimés chaque jour dans le centre de production de La Poste, situé à Boulazac. 

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, venez rencontrer Elsa Catelin, la graveuse du timbre «Marianne l’engagée » dans les grands salons de la Préfecture de 14h à 17h. Elle vous parlera de son métier si particulier et de la manière dont elle travaille. Vous pourrez aussi découvrir une exposition sur l’histoire du timbre Marianne à travers les années et sa fabrication.

 L’entrée est libre et gratuite.

 

timbre

Enfin, les Journées Européennes du Patrimoine, ce n’est pas qu’à la Préfecture de la Dordogne mais partout en France : près de 17 000 monuments ouvrent leurs portes et proposent plus de 26 000 animations pour cette 35e édition.

Retrouvez le programme complet de ce week-end culturel, notamment en Dordogne, sur le site www.journeesdupatrimoine.culture.gouv.fr 

Pour l’actualité en direct, suivez les réseaux sociaux :

twitter
@JEP
facebook
@journeeseuropennesdupatrimoine
instagram
@jepofficiel