Actualités

Bien préparer son départ

 
 
Numéro vert

Pour rouler détendu et dans les meilleures conditions de sécurité, assurez-vous avant le départ que votre véhicule est en bon état de fonctionnement et préparez soigneusement votre itinéraire.

Contrôlez l’état de votre véhicule
Un véhicule bien entretenu et bien réglé est un gage de sécurité. Par ailleurs, il consomme moins (jusqu’à –10%) et pollue moins (-20%).

• Faîtes contrôler l’état des pneumatiques, des freins et du système de climatisation si vous en disposez (fluide frigorigène, filtres, traitement anti-bactérien du circuit).
• Vérifiez la pression des pneus : un mauvais gonflage augmente les distances de freinage, diminue la stabilité du véhicule et augmente la consommation de carburant de 2,4% par 0,5 bar manquant. N’oubliez pas la roue de secours !
• Contrôlez les différents niveaux : eau, huile, liquide de refroidissement, liquide de frein, lave-glace.
• Contrôlez également l'éclairage et la propreté des phares, des vitres, du pare-brise et des rétroviseurs pour une visibilité optimale.
• Vérifiez l’état de la batterie et celui des balais d’essuie-glaces (les orages d’été sont parfois accompagnés de fortes pluies).

Vérifiez que rien ne manque

Un éthylotest chimique ou électronique : pensez à vous tester.
Si vous devez conduire, le mieux est de ne pas consommer d'alcool. C'est un des facteurs majeurs de mortalité routière. À partir de 0,5 g/l de sang (taux légal autorisé), les risques sont réels pour vous et les autres usagers de la route. Le taux d'implication du facteur alcool dans la mortalité routière n'a pratiquement pas varié depuis 2000. En 2011, l'alcool est responsable de près de 31% des morts sur la route, soit 1 221 personnes tuées en 2011.
Un gilet de sécurité conforme à la réglementation (attesté par le marquage CE), obligatoire en cas de panne, à endosser avant de sortir du véhicule.
Un triangle de présignalisation à placer en cas de panne en amont du véhicule, à une trentaine de mètres minimum, sauf si cette action met manifestement votre vie en danger.
Une couverture de survie, des ampoules de rechange, une lampe de poche.
De l’eau ou des boissons fraîches non alcoolisées pour éviter de vous déshydrater pendant le trajet, notamment en cas de fortes chaleurs.

Chargez votre véhicule la veille du départ

• Respectez les charges par essieu.
• Si vous devez charger le toit, contrôlez bien l’arrimage des sangles, plus appropriées que toute autre forme d’attache. N’oubliez pas de le vérifier régulièrement pendant le voyage.
• Supprimez toute charge inutile pour consommer moins.
• Ne laissez aucun objet dans l’habitacle qui puisse se transformer en projectile en cas de collision ou de freinage d’urgence.
• Emportez de quoi occuper les enfants pendant le trajet.

Préparez votre itinéraire

• Étudiez votre itinéraire à partir de cartes à différentes échelles. Évaluez votre temps de parcours en intégrant des pauses toutes les deux heures, évitez de vous fixer une heure précise d’arrivée.
• Consultez les prévisions météorologiques annoncées sur votre parcours sur le site www.meteofrance.fr En cas d’alerte météorologique (canicule ou orage), différez si possible votre voyage.
• Consultez également les conditions de circulation et de trafic.
- sur le site internet : www.bison-fute.gouv.fr ou appelez le 0800 100 200 N° vert Appel gratuit depuis un poste fixe
- sur les sites des gestionnaires de réseaux : www.autoroutes.fr (pour les autoroutes concédées) ; réseau des directions interdépartementales des routes (pour les autoroutes non concédées et les routes nationales), accessible depuis le site Bison Futé - rubrique liens utiles.