Actualités

Convaincre quelqu’un de ne pas conduire alcoolisé avec des mots simples et bien choisis

 
 
Convaincre quelqu’un de ne pas conduire alcoolisé

qud on tient

Réflexes ralentis, champ visuel rétréci, coordination des mouvements perturbée, distances de sécurité sous-estimées…

Face à celui qui reste persuadé de pouvoir conduire, voici les conseils de Jean-Pascal Assailly, docteur en psychologi eet chercheur à l’IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux).

CASSER LE MACHO QUI SOMMEILLE EN LUI

Déconstruire le lien entre alcoolisation excessive et masculinité, et dire par exemple : “Prendre le volant après avoir bu ne fait pas de toi un surhomme.”

PRENDRE UN EXEMPLE SUIVI PAR LA MAJORITÉ DES GENS

Se reposer sur des normes descriptives, et dire par exemple :“Tu vois, Laurent vient de prendre un taxi au lieu de prendre sa voiture.”“La majorité des personnes qui ont bu préfèrent prendre un taxi ou se faire raccompagner, plutôt que de prendre le volant.”

SURLIGNER LE MAUVAIS COMPORTEMENT

Utiliser des normes injonctives, et dire par exemple : “Je ne suis pas d’accord pour que tu prennes le volant, c’est très dangereux pour toi.”“Ton comportement est irresponsable, tu vaux mieux que ça.”

JOUER SUR L’EXEMPLARITÉ

S’appuyer sur le principe de similarité qui consiste à prendre pour exemple un référent, et dire par exemple : “Thierry ne prend jamais le volant quand il a bu.”

OUVRIR LES YEUX SUR “ LA MYOPIE DE L’ALCOOL ”

S’appuyer sur les troubles engendrés par l’alcool, et dire par exemple : “Très franchement quand tu as bu, tu n’es vraiment pas le même.” “Tu n’aurais jamais fait ça dans ton état normal.” “Lorsque tu bois, tu te comportes de façon irresponsable, ce n’est pas toi.”

ATOMISER LES CROYANCES

Bousculer la croyance selon laquelle « l’accident ne va pas m’arriver », et dire par exemple : “En prenant la voiture ivre, tu n’auras pas plus de chances qu’un autre d’éviter un grave accident.”

RAPPELER LA LOI 

Rappeler les taux légaux et les normes qui sont souvent méconnues, et dire par exemple : “Tu sais, à partir de deux verres d’alcool, tu peux perdre 6 points sur ton permis. Et toi tu en as bu combien ?”

MONTRER LA RÉALITÉ DES BLESSURES LES PLUS GRAVES Jouer sur la corde sensible du risque pour soi et pour autrui, et dire par exemple : “Ne prends pas le volant en ayant bu, je n’ai aucune envie de te pousser dans un fauteuil roulant.” “Tu veux prendre le volant dans ton état ? Et tu imagines celui de ta famille (fille/fils/femme/mari) quand on lui annoncera ton accident ?"

Chiffres-clés
Retrouvez les chiffres-clés en images
Retrouvez les dates-clés Alcool & Conduite