Actualités

Mars 2015 : Baisse significative des accidents mortels

 
 
Mars 2015 : Baisse significative des accidents mortels

Mars 2015 : Baisse significative des accidents mortels (-11,5%) et de tous les indicateurs de l’accidentalité

L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) annonce que la baisse de la mortalité routière en mars 2015 a permis d’épargner 30 vies par rapport à mars 2014 : 231 personnes ont perdu la vie sur les routes de France en mars 2015, contre 261 en mars 2014, soit une baisse de la mortalité routière de 11,5 %. Les piétons ont été la catégorie d’usagers ayant le plus bénéficié de cette baisse.

Les autres indicateurs de l'accidentalité du mois dernier sont également en baisse :

- les accidents corporels chutent de  9,3 % : 4 162 en mars 2015 contre 4 590 en mars 2014, soit 428 accidents avec blessures évités.

- le nombre de personnes blessées sur les routes diminue de 9,8 % : 5 118 personnes le mois dernier contre 5 675 en mars 2014, soit 557 personnes blessées en moins.

- le nombre de personnes hospitalisées baisse de 14,8 % : 1 770 personnes ont dû être soignées plus de 24 heures dans un établissement hospitalier après un accident de la route en mars 2015, contre 2 078 en mars 2014, soit - 308 personnes.

Pour la Dordogne, le mois de mars 2015 est un mois en légère baisse en ce qui concerne le nombre d'accidents (15) et le nombre de blessés (13) mais il est à noter une hausse du nombre de tués +2  (6).

  Mars 2014 Mars 2015
Accidents 16 15 (-1)
Tués 4 6 (+2)
Blessés 16 13 (-3)

Cependant, lors du premier trimestre 2015, il est à noter une baisse de tous les indicateurs :

  1er trimestre 2014 1er trimestre 2015
Accidents 46 33 (-13)
Tués 12 10 (-2)
Blessés 48 47 (-1)

A l'approche des vacances de Pâques, M. Christophe BAY Préfet de la Dordogne recommande la plus grande vigilance en toutes circonstances lors de vos déplacements.

Les forces de l’ordre seront fortement mobilisées sur les routes du département pour assurer la protection et la sécurité des Périgourdins.