Actualités

Véhicules gravement endommagés : ultime relance avant suspension de l'autorisation de circuler

 
 
Véhicules gravement endommagés : ultime relance avant suspension de l'autorisation de circuler

> Véhicules gravement endommagés - Courrier de relance - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,93 Mb

Le 14 septembre dernier, le ministère de l’Intérieur a déployé un dispositif d’urgence à destination de 5 014 propriétaires de véhicule d’occasion potentiellement dangereux, suite à une remise en circulation de voitures gravement endommagées.

3 174 personnes ont pris contact avec la plateforme d’appels téléphoniques dédiée. Parmi elles, 219 ont refusé l’expertise qui leur a été proposée et 134 ont déclaré leur véhicule à l’état d’épave, donc impossible à expertiser. Sur les 2 449 expertises effectuées, près de 40 % (850) présentaient de graves dangers pour la sécurité. À ce jour, 2 059 véhicules restent à expertiser. Un deuxième courrier du délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, a été  expédié lundi 25 avril 2016 aux propriétaires de ces véhicules. Ces personnes sont invitées à contacter la plateforme d’appels en composant le 0969320568.
Un opérateur leur proposera un rendez-vous avec un expert agréé. Cette fois, les personnes concernées ont jusqu’au vendredi 13 mai 2016 pour prendre rendez-vous afin de procéder à une expertise (à leurs frais). Au-delà, le certificat d’immatriculation sera suspendu, interdisant au véhicule de circuler. La profession des experts en automobile représentée par la Confédération française des experts en automobile (CFEA) ainsi que les professionnels de l’assurance se sont à nouveau pleinement engagés auprès du ministère de l’Intérieur pour engager cette deuxième phase de l’opération « 5 000 VO ».