Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone en hiver

 
Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone en hiver

En effet, le monoxyde de carbone demeure encore une cause de mortalité et d’hospitalisation importante puisque au total 1028 signalements d’intoxication ont été déclarés pour la période du 1er septembre 2013 au 31 mars 2014 et ce malgré des conditions météorologiques clémentes.

Les intoxications sont le plus souvent liées à un défaut de fonctionnement sur un appareil à combustion (chaudière, cuisinière…), un manque d’aération et/ou de ventilation ou encore l’obstruction des grilles d’aération et des conduits de fumée. L’usage prolongé d’appareils de chauffage d’appoint et l’utilisation à l’intérieur des locaux de groupes électrogènes demeurent également des causes d’intoxications récurrentes, tout particulièrement en période de grand froid.

C’est pourquoi, pour éviter ces risques, un certain nombre de gestes de prévention doivent être adoptés et mis en pratique tout au long de l’hiver.

C'est pourquoi le ministère chargé de la Santé, le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Economie, des Finances, le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, l’Inpes et ses partenaires – dont l’InVS, la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), la Fédération française du bâtiment (FFB), le Gaz Réseau Distribution France (GrDF) – ont décidé de mener une nouvelle campagne de prévention sur les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

Pour plus d'informations vous pouvez vous connecter sur http://www.inpes.fr/  ou http://sante.gouv.fr/les-intoxications-au-monoxyde-de-carbone.html ou http://invs.sante.fr/fr../Dossiers-thematiques/Environnement-et-sante/Intoxications-au-monoxyde-de-carbone